Personal tools

Skip to content. | Skip to navigation

Sections
  • Technologie
You are here: Home Produits Contoured Laser Technology - CLT (Soudage au Laser) Technologie

Technologie

Les systèmes de soudage laser Branson utilisent un procédé appelé « Soudage par Transmission Simultanée de Lumière Infrarouge (STTIr) » Le faisceau laser traverse une première pièce constituée d'une matière transparente aux radiations infrarouges (composant transmissif) et l’énergie est absorbée par la seconde pièce matte (composant absorbant).

Comment fonctionne le soudage laser?

Les systèmes de soudage laser Branson utilisent un procédé appelé « Soudage par Transmission Simultanée de Lumière Infrarouge (STTIr). Le faisceau laser traverse une première pièce constituée d'une matière transparente aux radiations infrarouges (composant transmissif) et l’énergie est absorbée par la seconde pièce matte (composant absorbant). Cette absorption aboutie au chauffage et à la fusion de l’interface, résultant par application contrôlée d’une force de serrage à la jonction des pièces.  La percée majeure de notre technologie laser est  la possibilité d’illuminer simultanément la totalité de la surface à souder, tandis que les autres technologies se basent uniquement sur le balayage du joint de soudure.

Parmi les applications où on utilise avec succès le soudage laser, on trouve notamment les capteurs et modules de commandes automobiles, les systèmes de filtres, les boitiers électriques, les systèmes d´arrosage et le matériel médical.

Avantages et bénéfice de ce procédé :

Le soudage laser possède certains avantages comparé aux autres technologies de soudage des matières plastiques, comme par exemple :

  • La qualité de soudure – En l’absence de mouvement entre les pièces, ni d’excitation ou vibration, seul la surface à souder est chauffée et fusionnée rendant un aspect exceptionnel aux pièces soudées.
  • Absence de particules et de bavures – Parce que le processus est facilement contrôlé par la variation de la puissance de la source laser, il est possible de contrôler précisément la dissipation d’énergie dans la soudure, réduisant ainsi la formation de particules et de bavures.
  • Flexibilité du design des composants – Cette méthode permet aussi la configuration des joints á trois dimensions.
  • Soudage d’éléments pré-assemblés. Pour certaines applications, il est difficile de maintenir les pièces pendant le soudage sans risquer de les déloger. Cette méthode permet de les insérer dans la machine dans la même position et orientation que leur position assemblées.
  • Possibilité de souder des matériaux qu´on ne peut pas facilement souder avec les autres technologies de jonction – Les matériaux qu’y ont été soudé avec succès jusqu´au présent incluent l’Acrylonitrile Butadiène Styrène, les Acryliques, les Elastomères, le Polycarbonate, le Polypropylène, le Polystyrène, le Polyéthylène Haute Densité, le Polyéthylène Basse Densité, le Polyéthylène Téréphtalate Glycol, les Nylons. Cette méthode est aussi efficace pour quelques combinaisons de matières différentes.
  • Rapide et flexible– Idéal pour les applications à grand volume; le cycle de soudure va de 1 à 5 secondes
Files